La Gauche Trélazéenne

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 14 janvier 2018

Voeux 2018 - La Gauche Trélazéenne force de propositions -

Ouest France le 16 janvier 2018
OF16012018.jpg

Courrier de l'Ouest du 13 janvier 2018
CO-13012018.jpg

samedi 7 janvier 2017

Voeux 2017 ...

La Gauche Trélazéenne présente tous ses meilleurs voeux aux Trélazéennes et Trélazéens à l'occasion de cette nouvelle année.

Lors de la cérémonie de présentation des voeux du Maire, les élu-e-s de "La Gauche Trélazéenne" se sont exprimé-e-s à propos du futur aménagement du site de la Porée.

Extraits de l'article paru dans le Courrier de l'Ouest du 07 janvier 2017 (cliquez sur l'image pour l'agrandir).
CO-07012017.jpg

lundi 12 décembre 2016

Adieu l'Ami ...

Jean-Pierre Poirier, correspondant du OF sur Trélazé, est décédé.
La Gauche Trélazéenne présente toutes ses condoléances à ses proches.
Correspondant du journal depuis plus de 20 ans, nous avons partagé de nombreux moments. C'est un ami qui est parti. Il va nous manquer.

JPP-OF-12122016.jpg

lundi 17 octobre 2016

Elaboration collective des projets ?

Les élu-e-s de La Gauche Trélazéenne se sont exprimés devant la presse.

Cliquez sur les images


Article paru dans le Ouest France du 17 octobre 2016 :
OF-17102016.jpg

Artuicle paru dans le Courrier de l'Ouest du 15 octobre 2016 :
CO-15102016.jpg

vendredi 8 janvier 2016

Vœux du Maire : la démesure !

1000 personnes ! Qui dit mieux ?

Alors qu'il est demandé aux services municipaux et aux associations de se serrer la ceinture, M. Goua sombre, une nouvelle fois, dans la démesure en organisant une cérémonie des vœux digne d'un show à l'américaine !

Quel est le coût total de cette petite soirée ? Une certitude, la ville doit s'acquitter d'une somme de 12000€ pour louer une salle ... qui lui appartient ! Et oui, tout est possible.

Les élu-e-s de "La Gauche Trélazéenne" se sont rendus à la première partie de cette soirée afin d'honorer les associations qui jouent un rôle essentiel et central dans la cohésion de notre ville, et ce, tout au long de l'année. Ensuite, ils sont partis en refusant de participer au cocktail.

Article du Courrier de l'Ouest du 08/01/2015 :
CO-08012015.jpg

samedi 2 mai 2015

Festival estival et culture ...

Voici l'article qui paraîtra dans le prochain numéro d'Infoville :

La culture a un prix
et la gratuité du Festival est un leurre pour les Trélazéens !

Le Festival 2015 va débuter sans que nous ayons eu le bilan détaillé de l'édition 2014. Selon le blog du Club-partenaires, les recettes collectées en 2014 seraient de 667 000 €, soit un reste à charge pour les Trélazéen-ne-s de 300.000 à 400.000 € (100 à 130 €/an pour une famille de 4 personnes). Conçu comme un outil de communication au service de la Ville-Evénement, il coûte donc très cher sans que les bénéfices pour le quotidien des Trélazéens n'aient été ni évalués ni prouvés à ce jour !

Nous le disons depuis des mois : le Festival doit être intégré à une politique culturelle plus claire, repensée avec les acteurs culturels locaux. Une structure inter-associative est essentielle pour favoriser la cohérence des orientations.

Alors que la réduction des moyens alloués par le gouvernement (soutenu par notre député-maire) fait disparaître de nombreuses manifestations culturelles (y compris en Anjou), il faut favoriser la coopération et faire converger création, éducations artistique et populaire.

La culture n'est pas un simple produit de consommation !

Une véritable politique culturelle ne doit pas seulement « apporter » la culture au peuple. Elle doit permettre à chacun-e de s’approprier la culture indispensable à son émancipation humaine, citoyenne et politique. Une part trop importante de la population reste privée de son droit à l’expression et à l’appropriation culturelles.

Vos élu-e-s de La Gauche Trélazénne
B. Battais, C. Duffoui, G. Ernoult

mardi 7 avril 2015

Vente de la Bourse du Travail : réactions ...

Courrier de l'Ouest :
CO-06042015.jpg

Ouest France :
OF-04042015.jpg

mercredi 11 février 2015

Suite aux déclarations aggressives du Maire : mise au point des élu-e-s de La Gauche Trélazéenne

Vous trouverez dans cette page :

  • Les articles relatant la conférence de presse tenue le 10 février 2015
  • Les réactions de Jean Bertholet suite aux attaques du Maire.


Voici l'article dans le Courrier de l'Ouest du 11 février 2015 (cliquez sur l'image pour agrandir) :
CO-11022015-600px.jpg

Article paru dans le Ouest france du 12 février 2015 (cliquez sur l'image pour agrandir) :
OF12022015-600px.jpg
Réaction de Jean Bertholet :
Courrier de l'Ouest du 04/02/2015 :
CO-04022015.jpg

Ouest-france du 06/02/2015 :
OF-06022015.jpg

dimanche 25 janvier 2015

Emprunts toxiques ... rappels et perspectives !

La semaine dernière, la presse s'est fait l'écho de déclarations à propos des emprunts toxiques qui sont dans la dette de la ville.
La Gauche Trélazéenne est soulagée de constater qu'elle n'est plus la seule à s'en inquiéter. En effet, dès janvier 2012, dans l'Infoville, nous informions les Trélazéennes et Trélazéens du montant et de la durée de ces emprunts toxiques. Nous rappelions même que cette dérive avait commencé dès 2006 avec la souscription d'emprunts dont les taux étaient indexés sur les taux de change liés aux opérations spéculatives. A l'époque, seul-e-s les quatre élu-e-s de La Gauche Trélazéenne avaient voté contre.

Si dénoncer la situation dangereuse dans laquelle se trouve la ville en raison de ces emprunts est bien et juste, proposer une alternative est plus efficace.
Nous soutenons donc la proposition des sénateurs du groupe CRC qui, à propos des emprunts toxiques, demande l'annulation de la dette des collectivités "les plus en difficulté" (cliquer sur l'image pour lire l'article).[senateur-25012015.jpg

Article Infoville n°115 de décembre 2011-Janvier & Février 2012 :

infoville-janvier2012.jpg

mardi 20 janvier 2015

Ecole Aimé Césaire : La Gauche Trélazéenne pour le maintien en REP

Article du Ouest France du 20 janvier 2015 :
OF-20012015.jpg

Article du Courrier de l'Ouest du 21 janvier 2015
CO-21012015.jpg

vendredi 16 janvier 2015

Education prioritaire : Aimé Césaire doit y rester !

M.Goua souhaite voir l'école Aimé Césaire être retirée du Réseau d'Education Prioritaire car un tel classement nuirait à l'attractivité du quartier ! Un choix politique lourd de sens et particulièrement inquiétant !
Cette décision révèle d'abord que le quartier (et au-delà la ville) ne serait pas aussi attractif que M. Goua et son équipe le disent ! Lorsqu'on a besoin de cela pour attirer de nouveaux habitants, le message est clair...
Il s'agit aussi d'une vision à très court terme. L'école constitue, comme le disent les habitants, le « centre de gravité... et le lieu des tensions » dans un quartier manquant d'équipements et composé de foyers majoritairement modestes. Par le passé, et pas si loin de Trélazé, d'autres ont fait le choix de se priver des moyens éducatifs supplémentaires alors même que les besoins existaient. Ils s'en sont très vite mordus les doigts ! Et, toujours, cela s'est fait contre l'intérêt des enfants, notamment issus des milieux fragilisés.
Alors que la majorité municipale ne cesse de nous dire que la stratégie de la Ville-Evénement assure l'attractivité de Trélazé, ces deux articles de presse prouvent donc qu'il n'en est rien !
La ville est aujourd'hui dans une situation financière telle que M.Goua semble prêt à tout pour attirer de nouveaux habitants, tout simplement car cela est synonyme de nouvelles recettes fiscales !
Non seulement, la stratégie de M.Goua n'empêche pas les plans sociaux sur la commune (400 emplois perdus en 5 ans) mais elle coûte très cher et réduit notre capacité pour faire face aux besoins sociaux grandissants en temps de crise.
Avec une telle décision, on semble franchir un nouveau cap dans la stratégie de la majorité puisqu'on conditionne ouvertement sa présumée réussite à la non-satisfaction de besoins sociaux, ici éducatifs... Les Trélazéens paient le prix fort et apprécieront !

Nous le disons depuis des mois : une réorientation politique s'impose !

Voici les articles parus dans le Courrier de l'Ouest de ce jour :
CO_16012015.PNG
un_choix_politique_Goua_Cesaire.PNG

vendredi 12 décembre 2014

Devenir de la carrière Napoléon ...

La Gauche Trélazéenne a tenu une conférence de presse sur le devenir de la carrière Napoléon et de ses abords. Voici, à gauche, l'article paru dans le Courrier de l'Ouest du 12 décembre 2014 et à droite, l'article du Ouest france du 16 décembre 2014 en haut et le texte complet en bas. (cliquez sur les images).
CO-12122014-300px.jpg ) OF-16122014-300px.jpg









napoleon-300px.jpg

mercredi 5 novembre 2014

Le secrétaire du syndicat CGT des ardoisiers - Hervé Sabba - dans le Courrier de l'Ouest du 31 octobre 2014.

herve-sabba-CO31102014.jpg

dimanche 8 juin 2014

Urbanisation de la rue Ferdinand Vest ...

Deux articles sur les interrogations de l'association ADDULT concernant l'urbanisation de la rue Ferdinand Vest (cliquez sur les vignettes pour lire).
addult-OF02062014-300px.jpg

addult-CO05062014-300px.jpg

mardi 25 mars 2014

Pour aujourd'hui et demain : Un projet pour une ville citoyenne, solidaire et humaine.

Nous remercions les 883 électrices et électeurs (18,18%) qui ont soutenu le projet de « Ville Humaine » porté par La Gauche Trélazéenne.
Durant les semaines de campagne électorale, nous avons soumis au débat ce projet s'appuyant sur 100 propositions basées sur une gestion rigoureuse, ambitieuse et dynamique, permettant « le bien vivre » ainsi que le développement humain de Trélazé.

S'opposant clairement à la facile posture du ni gauche-ni droite ou de la seule protestation, notre projet s'ancre fièrement à gauche, une gauche que nous voulons courageuse et respectueuse de ses engagements. Les incantations face à la dette ne suffiront pas à améliorer la situation des trélazéen-ne-s aujourd'hui fragilisé-e-s par la crise.

Nous nous sommes engagés autour de quatre priorités :

  • Favoriser le développement économique, la création d'emplois et l'accompagnement de ceux qui en sont privés,
  • Assurer une action sociale à la hauteur des besoins,
  • Renforcer les services publics,
  • Développer le tissu associatif.


La démocratie locale, véritable pierre angulaire de notre projet, sera au cœur de nos préoccupations.

Porteurs des valeurs de solidarité, de citoyenneté et d'humanisme, les militants associatifs, culturels, sportifs, syndicalistes, écologistes, politiques, qui formaient notre liste continueront, avec vos trois élu-e-s et tous ceux qui souhaitent nous rejoindre, à s'impliquer dans la vie locale pour faire vivre notre programme de gauche ambitieux et innovant.

Comme nous l'avons toujours été, nous serons une opposition exigeante, ferme et constructive.
Notre seule boussole sera celle qui nous mettra sur le cap d'une ville citoyenne, solidaire et humaine.


Vos élu-e-s de « La Gauche Trélazéenne »
Boris Battais, Chantal Duffoui, Gilles Ernoult

lundi 24 mars 2014

Ardoisières : La Gauche Trélazéenne dénonce l'attitude d'Imérys.

Pour télécharger le dernier tract de campagne dénonçant l'attitude d'Imérys et les doubles postures de Marc Goua, cliquez sur l'image.
tract-ardoisieres-180314.jpg